La SNSM au Nautic

Nouveauté 2017 : mettez-vous "dans la peau d'un sauveteur" avec la SNSM, une animation sur le nautic

Cette année, la SNSM vous propose de vous mettredans la peau d'un sauveteur pour vous exercer à sauver des personnes. Celà s'adresse à toute personne majeure - ou mineure accompagnée d'un adulte - et sachant nager. Elle pourra s'exercer en bassin à sauver une personne, le tout sous la surveillance et les conseils des Nageurs Sauveteurs du Centre de Formation et d'Intervention de Paris Ile de France, auxquels ils seront associés en binôme.
Attention! inscription obligatoire, le lien ci-dessous.
La campagne de dons d'hiver est lancée sur le site jesoutiens.snsm.org  

Dans la peau d'un sauveteur

Cette animation, nécessite d'apporter maillot de bain et serviette, les combinaisons étant prêtées par le salon nautique et la SNSM.
Si l'aventure vous tente inscrivez-vous auprès de Laura Migné : laura.migne@snsm.org

La station du Havre à l'honneur 

Le "Président Pierre Huby" le canot de la station du Havre fait le déplacement au Nautic.
C'est une vedette de 1 ère classe  type VI.NG en polyester construite en 2010 . Longueur 14.85 m, largeur 4.80 m, puissance moteur : 2 x 331 kw Iveco.
L'équipe d'alerte est constituée de 18 canotiers  dont un femme, en plus du patron et de 2 suppléants. L'équipe hors sauvetage compte 4 canotiers, 2 formateurs assistés de 11 bénévoles occasionnels.

snsmnautic_01.jpg

L'association des Sauveteurs en Mer lance sa campagne d'hiver d'appel aux dons.

Un site internet dédié  jesoutiens.snsm.org   est en ligne sur lequel chacun peut, en fonction de sa géolocalisation, découvrir une interview d'un Sauveteur Embarqué sur les besoins en financement de sa station ou plus généralement de l'association.

Si les sauveteurs sont bénévoles, la flotte, les équipements et la formation ont un coût.
Pour mener à bien leur mission les Sauveteurs arment près de 400 navires, l'équipement d'un Sauveteur Embarqué revient à 1 500 euros... et nos bénévoles, issus de moins en moins des professions maritimes, doivent suivre un cursus de formation adapté.

À la date d'aujourd'hui l'association des Sauveteurs en Mer a un budget de fonctionnement de moins de 30 millions d'euros, financé à 80 % par des fonds privés. Elle doit par ailleurs remplacer la flotte de ses canots tous temps - dont certains ont plus de 30 ans - dans les dix ans à venir, or ce type de bateau hauturier a un coût de plus d'un million d'euros.

Jeudi 23 novembre 2017 • SNSM