Transat

Le Défi d'Hervé Le Merrer, traverser l'Atlantique à la Godille en 50 jours

A 48 ans Hervé Le Merrer est un skipper expérimenté. Il a traversé l'Atlantique à 21 reprises en solitaire ou en équipage. Son défi,travaerser l'Atlantique à la godille en 50 jours. Début décembre il s'élancera des Canaries pour rejoindre La Martinique. 2700 milles en godillant à raison de 30 milles par jours, 8 heures de godille par 24 heures et ce, par séquences de 10 mn en profitant des courants et des alizés.
Un défi jamais réalisé, en solitaire et sans assistance.

Hervé Le Merrer un marin expérimenté

Il est skipper professionnel depuis 1989. Il a été capitaine de Fujicolor, de l'Albarquel, de Damoiselle... et aujourd'hui du bateau Port de Gravelines (ex La Poste) . Il a traversé l'Atlantique à 21 reprises en solitaire ou en équipage. Il a navigué sur des bateaux d'exception.  Il a construit son propre bateau, le premier de la série des POGO pour la mini transat 1993. 

Pourquoi la godille ?

La godille consiste à propulser un bateau avec un aviron placé à l'arrière. Après des années de voyages sur les mer du monde il revenu en Bretagne et a redécouvert le plaisir de la godille, qu'il avait apprise à 15 ans à l'école de voile. Presque tombée en désuétude alors qu'elle peut être utile dans bien des situations. 

Son bateau le Eizh an Eizh

Avec l'aide de l'architecte Serge Gabriel, il a construit un bateau spécialement pour cette aventure. Baptisé Eizh an Eizh qui signifie 8 à 8 en breton, en référence au mouvement de la godille dans l'eau, il s'inspire de la Caravelle. Long de 5m60, il est adapté à une navigation en haute mer avec du courant et des alizés porteurs. 

Vendredi 3 novembre 2017 • Hervé Le Merrer