Salon nautique

Titouan Lamazou, parrain du 18ème Salon Nautique d’Automne du Cap d'Agde

Durant les 5 jours du salon, près de 500 bateaux sont proposés à la vente, neufs et d’occasion, sans compter les équipementiers présents.  Le Salon d'Autome se présente comme le 2ème salon national pour les bateaux d’occasion mais aussi le 4ème pour les bateaux neufs. Il couvre tous les secteurs de la mer. 15 conférences pratiques mettront en lumière les nouvelles évolutions de la plaisance et les tendances du marché.
Titouan LAMAZOU, 1er vainqueur du Vendée Globe en 1990 et artiste-voyageur engagé est le parrain du Salon. Du 28 octobre au 1er novembre

Le salon mettra également à l’honneur 3 événements nautiques 

2 régates organisées par la Société des Régates d’Agde et du Cap : « 1 homme, 1 femme, 1 voilier », le samedi 28 octobre, au profit de la Ligue contre le cancer qui recevra un chèque à l’issue de la course ; la « Régate du Salon Nautique » le dimanche 29 octobre.

Les 8èmes Championnats de France de Stand Up Paddle race version 12’6, organisés au Cap d’Agde du 3 au 5 novembre 2017 par la SODEAL et son Centre Nautique, qui réunira les meilleurs compétiteurs issus du classement de la Coupe de France 2017 et l’équipe de France.

Salon_Nautique-cap-dagde1.jpg

Titouan LAMAZOU, parrain de cette édition, fait l’honneur de sa présence au Cap d’Agde

Après un passage aux Beaux-Arts, il prend le large à 18 ans. C’est grâce à ses voyages qu’il réalise ses premiers ouvrages en 1982. Sa rencontre avec Éric Tabarly le conduit à poursuivre son parcours maritime jusqu’à la victoire dans le premier Vendée Globe en 1990 et au titre de champion du monde de course au large en 1991.
Nommé « Artiste de l'UNESCO pour la Paix » en 2003, il a réalisé de nombreux portraits de femmes entre 2001 et 2007 pour son projet Zoé-Zoé, Femmes du Monde. Depuis, il s'engage activement auprès d'associations caritatives pour la défense des droits des femmes et des enfants dans le monde
Depuis 2012, Titouan retrouve Aicha, une amie malienne dans un camp de réfugiés au Burkina Faso. Dès lors, il entame un long voyage à la rencontre de ses vieilles connaissances de Tombouctou de camps de réfugiés en camps de réfugiés qui s’égrènent aux frontières du Mali avec le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie. Ce périple a duré quatre ans et a vu naître de magnifiques portraits réunis dans l’ouvrage « Retour à Tombouctou » publié en 2015 chez Gallimard.

 

Mercredi 25 octobre 2017 • Salon d'Automne