foils

La production du Figaro Bénéteau 3 à foils inversés a démarré. Il est présenté au Grand Pavois

Après les 1er test sur un prototype, c'est maintenant  un 2 ème bateau qui est en cours de validation. ce sera "l'étalon " de la série, la fabrication de coque et du pont a déjà démarré. Ils sortiront du chantier au rytme de 2 unités par semaine d'ici la fin décembre. Mais ils seront livrés à leurs futurs propriétaires qu'au même moment, en 2018, afin de ne pas créer d'inégalité, dans la préparation de la solitaire 2019.

Le figaro 3 un concentré de technologie

Il est le  fruit d’une collaboration entre les meilleurs experts du groupe Bénéteau et le cabinet d’architecture Van Peteghem Lauriot-Prévost (VPLP), architectes des deux derniers bateaux vainqueurs du Vendée Globe.
A l’inverse des foils des Imoca 60, les foils du FB3 ont un profil tourné vers l’intérieur. Leur fonctionnement est différent : ce sont des foils polyvalents qui génèrent de l'antidérive et améliorent le moment de redressement du bateau sans en augmenter le déplacement, ce qui améliore les performances du bateau.

Respect du cahier des charges

Ce nouveau modèle malgré les avancées technologiques doit répondre aux mêmes attentes que les Figaro 1 et 2, à savoir leur fiabilité et leur solidité . C'est un voilier qui aura une durée de vie d'au moins 20 ans. Plus petit que l'actuel Figaro 2 mais avec la même longueur de flottaison il est plus léger. Le plan de voilure ressemble à celui des IMOCA avec un mât reculé sans pataras et une grand-voile élancée avec une corne.

Autres caractéristiques : simplicité du cockpit pour les navigations en solitaire,et facilité des manœuvres l'intérieur sera entièrement vide comme les IMOCA pour gagner du poids.

fig3_o1.jpg

Bénéteau a réouvert un chantier spécifique 

C'est l'ex-chantier Jeanneau Techniques Avancées situé à Cheviré dans la banlieu nantaise. Dans les années 80 et 90 des multicoques prestigieux y ont été construits comme le Fleury- Michon de Philippe Poupon ou Pierre-1er pour  Florence Arthaud). Bénéteau ne souhaitait pas les fabriquer dans un site de production conventionnel.

Quelques caractéristiques techniques

  • Longueur HT : 10,85 m
  • Longueur de coque : 9,75 m
  • Largeur max de coque : 3,75 m
  • Poids lège : 2 900 kg
  • Surface grand voile : 39.5 m²
  • Surface foc : 30.5 m²
  • Surface grand spi : 105 m²
Mercredi 27 septembre 2017 • Bénéteau