innovation semi-rigide

“L’Ortolan” le semi-rigide à foils qui vole de Seair présenté à Cannes

“L’Ortolan” est le 1er semi-rigide d'une série limité du Flying Rib, qui a réalisé ses essais en mer tout l'été au large de Lorient. Il a été conçu sur une base de Zodiac équipé des foils SEAir rétractables qui s’intègrent sous les flotteurs. Selon les concepteurs la technologie permettrait une réduction de 30% de la consommation de carburant ainsi qu’un gain de stabilité et de confort.
L'ortolan est née de la collaboration entre Seair et le designer Louis-Marie de Castelbajac.

L'Ortollan

Le principe est que l'embarcation doit garder les qualités des semi-rigides qui ont rendu populaire ces bateaux. Les foils sont installés sous la coque, et s’intègrent sous le redan et les flotteurs avec un encombrement minimum dans l’espace de vie du bateau. 
Les foil montent et descendent ainsi dans un puit, avec un angle d’attaque réglable.

Le prototype démonstrateur

Le prototype Flying RIB SEAir est pourvu d’une motorisation standard de 15 ch Yamaha avec arbre extra-long. Lors des essais, dans des vagues de 70 cm, contrairement au comportement classique d’un semi-rigide dans les vagues, qui se cabre avec l’étrave qui monte et qui descend en tapant, il a gardé garde une assiette droite et stable en traversant les crêtes des vagues à plat.

seait_0.jpg

La start-up SEAir

SEAir, fondée en avril 2016 à Lorient est née de la rencontre de l’entrepreneur Richard Forest et du navigateur Bertrand Castelnerac à plusieurs reprises champion de France en course en équipage.

Lundi 18 septembre 2017 • seair