Du nouveau chez Bénéteau

Les 1ère images en mer du Figaro 3, à foils de Bénéteau qui vient de sortir du chantier nantais

Le prototype est à peine sorti du chantier qu'il a démarré les premiers essais en mer pour une période de 2 mois. En octobre débutera la production des premiers bateaux qui seront alignés dans la solitaire 2019. Selon les prévisions de Bénéteau Le rythme de production serait alors de 2 unité par semaine afin de donner aux skippers le temps nécessaire pour les prendre en main.

Quelques caractéristiques techniques

  • Longueur HT : 10,85 m
  • Longueur de coque : 9,75 m
  • Largeur max de coque : 3,75 m
  • Poids lège : 2 900 kg
  • Surface grand voile : 39.5 m²
  • Surface foc : 30.5 m²
  • Surface grand spi : 105 m²

figaro3_000000.jpg

Conçu par le cabinet VPLP

Ce nouveau modèle malgré les avancées technologiques doit répondre aux mêmes attentes que les Figaro 1 et 2, à savoir leur fiabilité et leur solidité . C'est un voilier qui aura une durée de vie d'au moins 20 ans.
Plus petit que l'actuel Figaro 2 mais avec la même longueur de flottaison il sera plus léger. Le plan de voilure ressemblera à celui des IMOCA avec un mât reculé.
Pour optimiser la production en série des Bénéteau 3, en respectant les critères drastiques de la monotypie, le Groupe Bénéteau a créé la "Groupe Bénéteau Racing Division".
Pour la contruction, Bénéteau a ré-ouvert les portes d’un atelier mythique à Nantes dans les anciens locaux de Jeanneau Techniques Avancées. Ce pôle composé d’une quinzaine d’experts sera également amené à piloter et produire les futurs projets course et régate du Groupe.

 

Mercredi 26 juillet 2017 • Bénéteau