Energie

La course à Énergie Positive de l'entrepreneur-aventurier Jean-Gabriel Chelala sur un Imoca

À 36 ans, Jean-Gabriel Chelala s’engage dans la course au large en IMOCA, les monoques de 60 pieds, avec un bateau à Énergie Positive qui doit produire plus d'électricité qu'il n'en consomme. Il a racheté  le « Foresight Natural Energy », l’IMOCA barré par Conrad Colman lors du dernier Vendée Globe qui a entrer en chantier pour être prêt en 2018.
Durant 4 ans Ce bateau sera un véritable laboratoire pour tester de nouvelles solutions en matière d’énergie.

 

Un bateau laboratoire

Les premières pistes de recherche sont très diverses. Au delà de tester des solutions énergétiques le projet couvre des champs aussi divers que le recyclage des voiles, le reconditionnement des matériaux, l'embarquement des aliments à date de péremption dépassées, faire pousser des salades hors sol et hors terre...

Le « Foresight Natural Energy »

C'est un bateau de la génération 2005, conçu par l’architecte Lavranos, qui a fait ses preuves dans les courses au large.
Il possède une forte identité écologique puisqu’il est le premier IMOCA à avoir fait la Grande Boucle en ne consommant aucun gramme de CO2.
Générateur électrique, panneaux solaires, batteries et hydrogénérateurs, ont permis à Conrad Colman de boucler un Vendée Globe zéro CO2. Un exploit unique pour un bateau qui s’inscrit dans la démarche à Énergie Positive.

enrgrgiepositive01.jpg

Jean-Gabriel Chelala

Il est ingénieur de formation, membre de la Société des Explorateurs Français et à la tête d’un groupe d’ingénierie et de conception de 80 personnes (Groupe Thétis). 

Lundi 17 juillet 2017 • Groupe Thétis