Le projet Smart Marina

1ère mondiale au Cap d'Agde, des capteurs détectent les entrées les sorties de bateaux

Cet été, un seul ponton sera équipé. Une cinquantaine de boîtiers ont été installés pour détecter la présence ou non des bateaux. Les informations sont transmise en temps réel à la Capitainerie qui connait ainsi le nombre de places disponibles sans avoir à aller à aller pointer les emplacements.
C'est une technologie dans fil qui offre de nombreux avantgages, non seulement une meilleure gestion des anneaux, mais aussi de nouveaux services d'alerte pour les propriétaires de bateaux qui peuvent connecter sur le réseau de boitiers leur propre système de surveillance privé losqu'ils sont absents.

Une 1ère mondiale

Cette petite révolution est préparée depuis prés de 2 ans entre la SODEAL, Société d'Aménagement d'Agde et du Littoral, et l’INRIA, organisme public de recherche, dédié aux sciences et technologies du numérique.  
La SODEAL, gère plus de 4 300 emplacements, et en pleine saison, la comptabilisation des places libres et occupéze est un véritable casse-tête. 

Pierre Weiss, directeur technique du port du Cap d’Agde:
"Jusqu’à ce jour, l’amarrage à un ponton est pointé manuellement et quotidiennement par notre personnel qui fait plusieurs passages par jour sur tous les pontons du port. Il y a toujours un risque d’erreurs "

capagde_0.jpg

Une technologie sans fil

Les ingénieurs de l’INRIA ont placés en réseau sous les pontons des microcontrôleurs intégrés dans des boîtiers étanches, communiquant entre eux sans fil à faible puissance et de capteurs reliés à l’actuel logiciel de gestion.
Pas de fil que ce soit pour l'alimentation ou la communication. L'installation peut se faire en quelques heures, de manière étanche. Les pontons peuvent être déplacés, réarrangés ou enlevés, sans se soucier des dispositifs intelligents montés sur celui-ci. 

capagde_01.jpg

Une gestion optimisée

Cette technologie permettra d’être plus réactif et d'améliorer sensiblement le taux de remplissage. Le personnel libéré des tâches de pointage pourra se concentrer sur des actions plus directement liées au bien-être des plaisanciers.
Ce système permettra aux propriétaires de bateaux de bénéficier de nouveaux services en y connectant un système privé sur leur bateau afin de recevoir des alertes en cas de problème à bord en leur absence, incendie, une fuite, intrusion...

Thomas Watteyne, chercheur à l'Inria 

Mardi 20 juin 2017 • Smart Marina