Transat en semi-rigide

Christophe Maupaté, retente la traversée de l'Atlantique en solitaire sur un semi-rigide Zeppelin

L’été dernier sa tentative de traversée de l'Atlantique en solitaire sur un semi-rigide s'était arrêtée en Islande, la météo ne lui était pas favorable. Dans quelques jours, il reprendra son défi là où il l'avait laissé près de Reykjavik  pour rejoindre New-York en 4 étapes, avec une escale au Groëndland.
Son bateau, un Zeppelin 750 est le même avec toutefois quelques aménagement de confort. Son départ a été avancé de quelques semaines par rapport à l'an dernier afin de bénéficier d'un meilleure fenêtre météo, et de journées plus longue à cette lattitude, à priori le 25 juin.

L’ensemble de son équipement, voiture, remorque et bateau ont été embarqué Ferry cargo à Rotterdam pour rejoindre Thorlakshofn à 40 km de Reykjavik vendredi 23 Juin. A partir de là il se tiendra prêt à prendre la mer.

Quelques marques de renom pour les matériels

Le choix s’est arrêté sur le Zeppelin 750 XV Pro, équipé d'un moteur Suzuki DF300. Il s’agit en effet de tenir un rendement le plus proche possible d’1.1 l / mn, soit 20 nœuds de moyenne. Une grande partie de la difficulté est l’autonomie. Garmin fournit, l'électronique, et Plastimo les  compas, gilets, balises de détresse et radeau de survie. 

maupate1.jpg

 Quelques réaménagements sur le Zeppelin

La cabine en toile a été agrandie en bas afin de couper l’air au niveau des jambes et des pieds. Christophe Maupaté avait souffert du froid alors que les températures n’étaient pas particulièrement basses. Mais, comme on se refroidit très vite avec les flux d’air et l’humidité permanente, en particulier dans la nuit et dans le brouillard.

L’assise d’un des 2 sièges suspendus de chez Oxyal Seat a été agrandie pour un plus grand confort, indispensable au-delà de 20h de navigation non-stop quasiment toujours dans la même position.

L'an dernier, parti de Bordeaux, au passage de la pointe de Bretagne

maupate3.jpg

Le parcours

Sur un total 9 étapes, il en reste 4 à parcourir, les plus difficiles...

  • Etape 6 : Reykjavik – Qaqortoq (750 milles)
  • Etape 7 : Qaqortoq – St John’s Port (790 milles)
  • Etape 8 : St John’s Port – Halifax (530 milles)
  • Etape 9 : Halifax – New-York (530 milles)

 maupate2.jpg

Mardi 20 juin 2017 • Bnys