La semaine du Golfe du Morbihan

La SNSM, invité d'honneur de la semaine du Golfe sort le grand jeu pour ses 50 ans

Pour ses 50 ans, durant la semaine la SNSM propose un festival de canots historiques tel que le « Papa Poydenot », qui permet de mesurer l'évolution des moyens nautiques des Sauveteurs. Le reste de la  flottille est composée de canots, vedettes et semi-rigides de sauvetage actuels en exposition et sur l'eau. Ces bateaux feront partie pour la plupart des  parades d'ouverture et de clôture.
Par ailleurs, 25 embarcations de la SNSM assureront la sécurité de l'évènement ainsi qu'un semi-rigide médicalisé, ce qui représente environ 55 Nageurs Sauveteurs sur place.

Un sauvetage en réalité virtuelle

Pour la première fois, vous pourrez vivre en immersion virtuelle un sauvetage sur le stand de la SNSM  grâce à une vidéo à 360°, et un dispositif très simple de lunettes. 
Un poste de plage sera reconstitué sur le stand SNSM où des démonstrations et initiations aux premiers secours se dérouleront.

Un festival de canots historiques

Ils permettent de mesurer l'évolution des moyens techniques.
Le plus ancien est le « Papa Poydenot », construit en 1900 et restauré en 1990. C'est un ancien canot SNSM de Penmarch' qui naviguait à voile et avirons. Il sera présenté à l'entrée de l'espace dédié à la SNSM. Il sera ensuite mis à l'eau le samedi 27 et proposera des embarquements au public toute la journée du dimanche 28.

golfeSNSM_0.jpg

golfeSNSM_00.jpg

L'« Aimée Hilda » de Perros-Guirrec est un canot de sauvetage insubmersible et auto-redressable conçu par Eugène Cornu, construit par les chantiers Jouët à Sartrouville en 1949. Il fut en service jusqu'en 1975, d'abord pour la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés, puis pour la SNSM. Des 32 unités construites par le chantier Paul Jouët et Cie, il est le seul canot encore dans son état initial et à naviguer.

Le « Patron François Morin » d'Ouessant. Cet ancien canot de la station de Lampaul a été construit en 1960. Il est resté au service jusqu'en 1996. Construit par les Chantiers Navals de Normandie à Fécamp et conçu par Henri Lemaistre et Léonce Bennay, il mesure 14,20 mètres, possède une coque en acajou et est auto-redressable.

Le « Patron Emile Daniel » d'Etel, construit lui aussi au chantier Lemaistre en 1962, est insubmersible et auto-redressable. Il est classé Monument historique depuis 2016. Il a été au service de la station SNSM d'Etel du 3 juin 1962 à 2003. 

L'exposition des peintres de la Marine

Sous l'impulsion de Jacques ROHAUT (président de l'association des Peintres Officiels de la Marine), vingt-trois Peintres Officiels de la Marine ont décidé de réaliser des œuvres sur le thème du sauvetage en mer à l'occasion de l'anniversaire de l'Association.

Mardi 16 mai 2017 • SNSM